Quelle est la différence entre un livre broché et de poche ?


Quelle est la différence entre un livre broché et de poche ?

Un livre broché et un livre de poche sont deux formes de bouquins assez connus. S’ils peuvent tous les deux avoir le même contenu, ils se différencient à bien des égards sur d’autres points. Des dimensions à l’aisance de lecture, découvrons les points de divergence de ces deux types de livres.

La différence de dimensions

La première disparité qui existe entre le livre de poche et le livre broché se trouve dans leur taille. En effet, le livre broché fait référence aux ouvrages imprimés en grand format. Ils sont assez imposants et constituent les premières formes de livres traditionnelles. Il faut dire que le terme « broché » fait allusion à la manière de relier les feuilles de ce type de livre.

À l’inverse, le livre de poche est une version plus actuelle, plus compacte et condensée de la version brochée. Il est plus petit et peut contenir autant d’informations que le livre broché, même s’il n’est pas aussi aéré que ce dernier. De plus en plus, beaucoup de romans autrefois édités en format broché sont aujourd’hui proposés en format de poche. Ceci afin que le souci de taille ne soit pas un frein pour la lecture de ces œuvres.

La disparité des prix de vente

La deuxième divergence entre les livres de poche et les livres brochés réside dans leur prix. En général, les ouvrages brochés sont les plus chers. Ceci peut probablement être justifié par leur taille ou d’autres facteurs comme le nombre de pages. Pour ce genre de livres, il faut compter entre 18 et 30 euros à l’achat.

Pour ce qui est des livres de poche, le prix est nettement plus abordable. Ici, la barre des 10 euros n’est presque jamais franchie. Cependant, force est de constater que la plupart des livres sortent d’abord en version brochée. Les formats de poche suivent généralement un an après la mise en vente des brochés. La différence de prix peut être donc justifiée par l’exclusivité qu’offrent les romans brochés sur ceux de poches.

L’espace de rangement et la qualité de conservation

Que ce soit des livres brochés ou des livres de poche, les deux se rangent dans des bibliothèques. La seule dissemblance ici, c’est l’espace dédié à chaque catégorie. En raison de son format plus massif, le livre broché aura tendance à prendre nettement plus de place que l’ouvrage de poche. Il faut alors tenir compte de la place disponible pour constituer sa collection de livres.

Ensuite, lorsqu’ils sont conservés dans les conditions adéquates (température de la pièce, bon espacement, aération, etc.) les deux formats peuvent durer des années. Dans des conditions de rangement égales, il faut avouer que le broché résiste mieux au temps. Les pages des livres de poche quant à elles ternissent et jaunissent au bout de quelques années. Les reliures ne sont également pas aussi résistantes et il n’est pas rare que des bouts de pages se détachent du grand lot.

L’aisance de lecture

Un autre point de distinction entre les deux formes de livres en cause est le confort de lecture qu’offre chacun d’eux. Ce critère reste une fois de plus tributaire de la taille des bouquins. Étant donné qu’ils sont plus petits, les textes des livres de poche sont également rédigés en caractère plus réduit. Les lignes sont beaucoup moins espacées et il vaut mieux avoir une bonne vision pour être à l’aise avec ce genre de livres.

Les livres brochés sont carrément à l’opposé. Les polices sont plus grandes, les interlignes plus conséquentes avec des marges qui aèrent bien le document. Ce faisant, ils sont plus faciles à lire surtout pour les personnes d’un certain âge qui sont sujettes à des dysfonctionnements visuels.

La portabilité

La portabilité fait recours à la facilité de transport des livres. Pour ce critère de comparaison, il est évident que le livre de poche est plus facile à emporter avec soi au quotidien. Il se glisse convenablement dans les affaires de tous les jours et peut se lire à n’importe quel endroit. Par contre, les romans brochés exigent plus d’espace pour leur transport. Ils sont relativement encombrants et ne peuvent se lire dans certaines conditions. Ils sont plus adaptés à un usage à domicile ou dans un bureau.

Le design

Il s’agit d’un critère totalement subjectif dont les tenants et les aboutissants sont nourris par les partisans de chacune des catégories. Ce qui est certain, c’est que les livres de poche arborent de plus en plus des couvertures plus esthétiques et plus contemporaines. Pour ce qui est des livres brochés, ils restent authentiques sans pour autant manquer de charme. Il y va donc des préférences de chaque lecteur de designer le format du livre qui, visuellement, est le plus attirant pour lui.

En définitive, on retiendra que les livres de poche et les livres brochés ont pour principale différence leur taille. C’est le point de base sur lequel s’alignent les autres dissemblances que sont le prix, le confort de lecture, le design ou encore le rangement et le transport. Il n’y a désormais plus de raisons de confondre ces deux variantes de livres.

 


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *